Et s’il était urgent d’enseigner l’humanité ? – Edgar Morin plaide pour une révolution pédagogique.

Parce que « Vivre est une aventure », Edgar Morin prône une refonte profonde de l’éducation, centrée sur la mission essentielle telle que l’envisageait Rousseau : « enseigner à vivre », pour permettre à chacun de s’épanouir individuellement et solidairement, mais aussi de se préparer aux dangers quotidiens du risque d’erreur et d’illusion, de l’incompréhension d’autrui et de soi-même. Apprendre à chacun à affronter les incertitudes multiples du destin humain et le préparer à faire face aux problèmes du « vivre ». L’école et l’Université enseignent des connaissances, mais non la nature de la connaissance : la connaissance de la connaissance, celle qui permet de remettre en cause les certitudes et les croyances, d’identifier les erreurs et illusions, et permet de dévier et d’innover. Pour Edgar Mroin, « Enseigner à vivre, c’est enseigner à relier les savoirs à la vie… Ce n’est pas le bonheur qu’il faut chercher – plus on le cherche, plus il fuit – mais chercher l’art de vivre qui donne en plus de grands et de petits bonheurs. » Et surtout nous permet d’affronter les incertitudes : « il faut apprendre à naviguer dans un océan d’incertitudes à travers des archipels de certitude ». L’école d’aujourd’hui n’apporte pas « le viatique bienfaisant pour l’aventure de vie de chacun » : elle n’apporte pas les défenses pour affronter les incertitudes de l’existence, ni les défenses contre l’erreur, l’illusion et l’aveuglement : « elle n’enseigne que très lacunairement à vivre ». C’est pourquoi Edgar Morin propose que l’école nous donne les moyens « d’apprendre à apprendre », c’est à dire apprendre pour nous donner une meilleure compréhension du monde, qui intègre l’histoire de l’humanité, la condition humaine, l’écologie et l’éthique. A l’heure de la disponibilité des savoirs sur le net, Edgar Morin préconise de revoir le rôle de l’enseignant comme celui d’un chef d’orchestre inspirant, et non d’un simple distributeur de savoirs. Selon Edgar Morin, « il nous faut une révolution pédagogique équivalente à celle de l’université moderne née à Berlin au début du 19ème siècle »: une véritable métamorphose pour savoir vivre-penser-agir au XXIème siècle !

Source: www.nicolasbordas.fr

See on Scoop.itRessources d’autoformation dans tous les domaines du savoir

Publicités
Publié dans Non classé. Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :