MOOC et e-learning, quelles différences ?

Il semblerait que les MOOC combinent les avantages du présentiel et du e-learning, tout en évitant les inconvénients du présentiel et du e-learning.

Sourced through Scoop.it from: www.formation-et-nouvelles-technologies.fr

See on Scoop.itnumérique et bibs

Publicités

Coopérer pour apprendre – Eric Simon

Coopérer pour apprendre, superbe carte mentale de @EricSIMON35 pic.twitter.com/BlK9p4DdD9

Sourced through Scoop.it from: twitter.com

En une carte tout est résumé de la pédagogie interactive…

See on Scoop.itRessources d’autoformation dans tous les domaines du savoir

Dossier Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0

See on Scoop.it – Ressources d’autoformation dans tous les domaines du savoir
Dossier écrit par Rémi Thibert

Après plus de 25 ans de plans d’équipements, de volontés politiques affichées, d’incitations, d’innovations, le numérique peine à entrer dans les usages scolaires. Si les établissements sont en général assez bien équipés, les TIC utilisées en classe restent limitées à la navigation sur internet, à des usages bureautiques, parfois agrémentés de vidéo-projection et de tableaux blancs interactifs.

Mais les TIC ne sont pas venues changer les paradigmes pédagogiques. Quelle est donc leur efficacité ? Les méta-analyses qui ont été menées depuis les années 1980 indiquent qu’elles n’ont pas d’impact significatif sur la réussite scolaire des élèves. Pourtant elles soulèvent beaucoup d’espoirs en terme de motivation des élèves et d’approche pédagogique différente, davantage centrée sur les apprenants La question qui s’impose ne concerne donc plus l’impact des TIC, mais plutôt de savoir quelles solutions technologiques peuvent soutenir efficacement les apprentissages, et quelle pédagogie doit être mise en place pour profiter pleinement des possibilités offertes par le numérique. Le débat est d’ordre pédagogique.
Le rapport au savoir est modifié par le numérique, les lieux scolaires sont interrogés par la prise en compte et l’accompagnement d’apprentissages connectés.
Comment l’école secondaire peut-elle profiter du numérique pour se refonder ? Ceci pose la question de la réflexion pédagogique, de la formation des enseignants mais aussi des nouveaux outils de mobilité qui s’imposent dans la société.

Ce nouveau dossier d’actualité n° 79 (novembre 2012) intitulé « Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 » examine ces questions à la lumière d’une sélection de travaux de recherche sur les usages du numérique dans les établissements scolaire du secondaire, en France et à l’international.

Thibert Rémi (2012) . Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 . Dossier d’actualité Veille et Analyses, n°79

En ligne : http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=79&lang=fr

See on ife.ens-lyon.fr

Publié dans Pédagogie. Étiquettes : , . Leave a Comment »

L’avenir du e-learning : Web 2.0 et Place des serious game

See on Scoop.it – Des livres pour tous et pour tous les jours

avenir du e-learning, Web 2.0 et la place des serious game comme second life… la participation des apprenants ont favorisé outils sur les plateformes e-learning See on blog.wikimemoires.com

Les bénéfices des ressources éducatives libres

Via Scoop.itRessources d’autoformation dans tous les domaines du savoir

Dans les pays anglo-saxons adeptes de l’ultralibéralisme et de l’économie de marché sans pitié, certains défendent haut et fort les ressources éducatives libres.
Via cursus.edu

What’s so good about Open Educational Resources?

Via Scoop.itRessources d’autoformation dans tous les domaines du savoir

This slideshow accompanied an invited presentation for the UNESCO Open Educational Resources Conference, Windhoek, Namibia. May 3, 2010. Les bénéfices de l’autoformation ou OER en anglais.
Via www.slideshare.net

Apprendre à apprendre avec les cartes mentales

Via Scoop.itRessources d’autoformation dans tous les domaines du savoir

Selon Wikipédia, une carte heuristique (du grec ancien εὑρίσκω, eurisko, « je trouve »), appelée aussi carte des idées, schéma de pensée, carte mentale, arbre à idées ou topogramme (mind map en anglais), est un diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels. C’est le plus souvent une représentation arborescente des données. Basée sur les avancées dans le domaine des neurosciences, la méthode a été mise au point par le psychologue anglais Tony Buzan dans les années 70. Elle est censée faciliter la pensée logique et la créativité en assurant un fonctionnement conjoint, harmonieux et optimal des deux hémisphères du cerveau. cerveau droit (couleurs, images, formes, rythmes, sentiments)
cerveau gauche (mots, parole, analyse, logique, nombres, linéarité)
Via crdp.ac-besancon.fr