Métissages

Via Scoop.itRessources d’autoformation dans tous les domaines du savoir

« Imaginez les échanges de mots, d’idées, de manières d’être et d’exister. Imaginez la richesse, imaginez la méchanceté. Le premier réflexe d’une culture est de se croire la meilleure. Pourtant, nous savons bien que l’humanité est interculturelle et polyglotte depuis la nuit des temps. Cela se passe bien, cela se passe mal, selon les ouvertures d’esprit. Dans le monde d’aujourd’hui, chaque culture est le résultat des rencontres, bonnes ou mauvaises, que l’humain fait depuis qu’il marche, depuis qu’il parle. Nous sommes tous pareils, mais nous sommes tous des Wallawallas, des Nambikwaras, des Bretons, des Basques, des Tutsis, des Tchéchènes, des Samoyèdes, des Ainus, des Berbères. L’humain se nourrit de sa propre diversité. »
Via www.mumi.org

L’étranger…nos images de l’autre

Via Scoop.itRessources d’autoformation dans tous les domaines du savoir

« Dans la culture occidentale, il s’est développé un arsenal de clichés visuels récurrents qui déterminent la façon dont nous voyons. Ces images influent sur notre perception de l’étranger avant même de l’avoir rencontré. Cette exposition invite le visiteur à faire face à ses propres stéréotypes, et à penser aux barrières et aux attitudes psychologiques ou physiques qui interviennent dans sa relation avec l’étranger. Seule la réflexion peut nous permettre de dépasser les stéréotypes, pour une rencontre sans préjugés et d’égal à égal. L’exposition a pour but de contribuer à ce processus de compréhension. »
Via www.mumi.org

Le culte des ancêtres

Via Scoop.itRessources d’autoformation dans tous les domaines du savoir

La mort est la quatrime Etape de la vie… »Dans les croyances traditionnelles malgaches, le monde des ancêtres fait partie de ce qu’on appelle la « vie ». Ainsi, la vie comprend quatre étapes distinctes, chacune ayant une importance et un rôle déterminés. Les ancêtres sont parvenus à la quatrième et dernière étape. Comme tous les autres « vivants », ils ont un devoir spécifique à accomplir : celui de donner la bénédiction à leurs enfants. La mort ne signifie donc pas la fin de l’existence, ni la disparition définitive d’une personne. Ce n’est qu’une porte ou un passage vers le monde invisible. »
Via www.mumi.org

Identités américaines:

Via Scoop.itRessources d’autoformation dans tous les domaines du savoir

Que singifie êre américain : Huit musées des Amériques se sont réunis afin de partager leurs réflexions sur la question, que signifie être Américain ? Ensembles, ils ont composé une fresque humaine qui traite de lÕidentité américaine et de leurs préoccupations sociétales.
Via www.amerimumi.org